UHTE

Comment l’ERP alimentaire facilite le commerce transfrontalier

Pour les entreprises alimentaires qui importent et exportent à travers les frontières internationales, l’heure est à l’incertitude sans précédent.

Si le commerce transfrontalier a toujours été soumis à un réseau complexe de réglementations, de défis logistiques et de dépenses, l’année dernière a sérieusement exacerbé ces problèmes. C’est particulièrement vrai pour les grandes entreprises multinationales qui dépendent du bon fonctionnement de centaines de chaînes d’approvisionnement à tout moment.

Cependant, les entreprises alimentaires du monde entier traversent cette période sans précédent avec l’aide de logiciels conçus pour leur secteur. Les solutions de planification des ressources d’entreprise (ERP) spécifiques au secteur alimentaire fournissent aux entreprises les outils dont elles ont besoin pour prendre des décisions d’importation et d’exportation plus avisées, fondées sur des données fiables. Les grandes entreprises, en particulier, récoltent les fruits de l’ERP alimentaire, qui leur permet d’avoir une visibilité et un contrôle complets sur chaque branche de leur organisation et de faire circuler librement les données entre elles.

Le commerce alimentaire international n’a jamais été aussi difficile

Tout d’abord, la pandémie a créé le besoin d’un énorme recalibrage dans l’industrie alimentaire. Non seulement les producteurs et les fabricants doivent désormais faire face à des niveaux de demande moins prévisibles, mais il s’avère plus difficile que jamais d’importer des ingrédients et d’acheminer les produits finis à temps. Même si de nombreux pays commencent à revenir à une situation proche de la normale sur le plan intérieur, les frontières restent étroitement contrôlées. Les restrictions frontalières étant si changeantes, les plans de distribution bien conçus peuvent être anéantis du jour au lendemain.

Comment l’ERP alimentaire peut aider

Les implémentations de logiciels spécialisés comme l’ERP pour l’industrie alimentaire n’ont jamais été aussi importantes dans le paysage commercial actuel. Faciliter les importations et les exportations n’est qu’un des avantages que l’ERP alimentaire apporte aux entreprises opérant à l’échelle internationale, mais c’est un avantage qui :

  • Minimise les pertes de produits
  • Accélère le rythme des échanges aux frontières
  • Indique aux entreprises les envois les plus efficaces et les plus rentables.

Nous avons sélectionné trois fonctionnalités clés qui permettent d’atteindre cet objectif :

Gestion des stocks

Un contrôle rigoureux des opérations d’entreposage est vital pour toutes les entreprises alimentaires, mais surtout pour celles qui font du commerce international. Les modules d’inventaire de l’ERP import et export s’intègrent aux calendriers d’achat et de vente de votre entreprise, ce qui aide le personnel à recevoir et à expédier les commandes en temps voulu et de manière efficace. Les données d’inventaire sont actualisées en temps réel, ce qui donne à chaque maillon de votre chaîne d’approvisionnement une visibilité sur les délais de livraison.

Les grandes entreprises disposant de plusieurs sites d’entreposage dans différents pays bénéficient tout particulièrement de ce niveau de contrôle. La possibilité de visualiser les données de tous les sites sur un seul tableau de bord est inestimable pour ces entreprises, qui cherchent à obtenir la meilleure vue d’ensemble de leurs opérations.

Suivi des expéditions

Les solutions ERP pour l’alimentation permettent de suivre toutes les expéditions de produits tout au long de leur parcours dans l’entreprise. En substance, les entreprises du secteur alimentaire et des produits frais disposent ainsi d’une bien meilleure visibilité sur chaque article acheté, sur la manière dont l’entreprise l’a traité et sur la manière exacte dont il a été vendu. Mais le véritable avantage pour le commerce transfrontalier est que les capacités de suivi des expéditions de l’ERP permettent l’enregistrement de tous les coûts tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Il s’agit notamment des frais d’expédition, des coûts au débarquement, des taxes, des droits de douane et de toutes les autres complexités qui surviennent lorsque les produits alimentaires traversent les frontières. Les entreprises ont ainsi une bien meilleure vue d’ensemble des recettes après le transport de certaines expéditions vers certains lieux – ce qui leur permet d’affiner leur stratégie de vente et de prendre des décisions plus avisées.

Planification du transport

L’ERP donne aux entreprises qui transportent des denrées alimentaires à l’échelle internationale une confiance totale dans la logistique nécessaire. Les modules de transport peuvent calculer les itinéraires et les configurations d’expédition les plus efficaces et les plus rentables pour les besoins spécifiques d’une entreprise. Pour ce faire, ils rassemblent toutes les informations pertinentes, de l’entrepôt aux données d’expédition.

Cela est particulièrement important pour aider les expéditions à passer rapidement les contrôles douaniers afin qu’elles arrivent à destination dans les meilleures conditions possibles. Le processus peut être encore simplifié par l’intégration de solutions mobiles afin de garantir que tout le personnel – des manutentionnaires de l’entrepôt aux chauffeurs de camion – dispose de la documentation pertinente au bout des doigts. Les meilleures solutions seront dotées d’une fonctionnalité spécifique pour les documents commerciaux, ce qui réduira le temps nécessaire pour passer les contrôles aux frontières ainsi que les risques d’erreurs coûteuses. Elles seront en mesure d’effectuer des calculs basés sur l’offre et la demande, d’envoyer des devis et de suivre les coûts supplémentaires liés à une commande spécifique, le tout en tenant compte des différentes devises et du climat fiscal.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide