UHTE

Comment choisir un éclairage pour votre salle de bains ?

Choisir un luminaire de salle de bain ne se limite pas qu’au niveau esthétique. Que ce soit un spot, un plafonnier, une suspension, une réglette ou autre, il faut également que celui-ci soit pratique et sécuritaire. Comment faire pour ne pas vous tromper ? Quel éclairage est adapté à une salle de bain ? Voici quelques conseils avisés qui pourront vous aider.

Choisir l’éclairage de la salle de bains en fonction de son emplacement

Puisqu’il s’agit d’une installation électrique, l’eclairage salle de bain est soumis à des normes de bien strictes (NF C 15-100). La salle de bain elle-même présente plusieurs volumes qui requièrent chacun un type d’éclairage spécifique afin de garantir votre sécurité.

Volume 0

Ce volume désigne l’espace intérieur de la baignoire ou de la douche. Aucun luminaire n’est autorisé dans cette zone, les prises et les interrupteurs non plus.

Volume 1

Ce volume représente les murs et le plafond se situant au-dessus de la douche et de la baignoire, jusqu’à une hauteur de 2.25 m. Seuls les luminaires de classe 3 IP24 alimentés en très basse tension (12 V) sont acceptés.

Volume 2

Ce volume se trouve à 60 cm du volume 1 autour de la douche ou de la baignoire et au-dessus de 2,25 m du sol. Uniquement des luminaires de classe 2 IP 44 alimentés en très basse tension (12 V) peuvent être utilisés

Volume 3

Ce volume 3, appelé également hors volume, quant à lui, définit l’espace en dehors des volumes 0, 1 et 2. Tous les types de luminaires y sont autorisés.

Choisir l’éclairage de la salle de bains selon son degré de résistance à l’eau

L’eclairage salle de bain doit, par ailleurs, être sélectionné en fonction de son degré de protection IP. Vous pouvez vite vous renseigner sur la valeur de la protection IP sur l’emballage du luminaire. Le deuxième chiffre est à tenir compte à priori, puisqu’il désigne sa capacité à résister à l’humidité. Plus le chiffre est élevé, plus la protection est plus performante.

Sur ce, un eclairage salle de bain à :

  • IP x0 n’est pas du tout protégé.
  • IP x1 résiste aux chutes verticales des gouttes d’eau.
  • IP x2 résiste aux chutes d’eau directes jusqu’à 15° de la verticale.
  • IP x3 résiste aux chutes d’eau directes jusqu’à 60° de la verticale.
  • IP x4 résiste aux projections d’eau de toutes directions
  • IP x5 résiste au jet d’eau de petite pression de toutes directions
  • IP x6 résiste aux forts jets d’eau de toutes directions
  • IP x7 résiste aux effets de l’immersion temporaire dans l’eau (15cm jusqu’à 1 m de profondeur)
  • IP x8 résiste à la submersion dans l’eau.
  • IP x9 résiste au jet d’eau de haute pression, de haute température.

Choisir un éclairage de salle de bain sans fil

Par souci de sécurité, nous vous proposons d’orienter votre choix d’éclairage de salle de bain vers un modèle sans fil. Non seulement, il est plus fiable, mais offre également plus de praticité et de confort.

Transportable, l’eclairage salle de bain sans fil peut être installé n’importe où dans la zone 3. Et avec son interrupteur sans fil, vous pouvez l’allumer et l’éteindre, même depuis votre bain. Finis donc les histoires de fils qui peuvent engendrés de grands dangers (électrocution, électrisation, etc.).

Veuillez seulement à choisir une ampoule qui diffuse une lumière puissante mais pas trop agressive à l’instar des LED. Avec un IPx4, IPx5 ou plus, votre eclairage salle de bain sans fil sera plus performant, car, il ne craindra pas l’eau.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide