UHTE

En quoi consiste l’audiogramme

La perte de l’audition est un phénomène qui peut survenir dans la vie d’une personne à tout moment. Dans la plupart des cas, elle est engendrée par l’âge ou une maladie. Pour solutionner le problème, les médecins préconisent l’usage d’une prothèse auditive. Découvrez une étape importante avant son attribution.

Comment est réalisé l’audiogramme ?

Le patient doit consulter un médecin spécialisé dans L’ORL pour résoudre un souci observé au niveau de l’un ou ses deux oreilles. Selon le cas, il orientera le sujet vers un audioprothésiste. Quand les problèmes observés sont d’ordre médical, le médecin réglera la problématique avec des médicaments. Il peut aussi réaliser des microchirurgies. Parmi les infections fréquentes, il est possible d’évoquer l’otite. La mission d’un audioprothésiste est d’indiquer la thérapie la plus adaptée qui correspondra au degré de surdité du patient. L’audiogramme est un test se déroulant en trois parties. D’abord, le sujet enfilera un casque sur ses oreilles. Un son est ensuite diffusé. Pour que l’épreuve soit une réussite, le volume des sons continuera de s’abaisser jusqu’à ce qu’il ne soit plus audible. L’examen requiert aussi des tests pour évaluer si le patient parvenait à distinguer les mots. Enfin, la voix de votre accompagnateur sera écoutée pour connaître votre capacité à discerner les voies. Cette dernière épreuve n’est pas systématique, mais conseillée afin que l’estimation soit la plus complète possible.

Comment lire le résultat ?

Après l’examen, l’audioprothésiste à Châtillon saint jean audioprothésiste à Châtillon saint jean aura des informations précises sur le seuil de perception du sujet. Chaque oreille pourrait avoir différents résultats. Pour trouver la réponse, il faut consulter un graphique. Pour ce cas précis, il sera nécessaire d’implanter deux appareils sur les oreilles du patient. À noter que les équipements auditifs ne sont pas les seuls recours pour un patient. Il existe d’autres types de traitement. Bref, vous apercevrez sur le graphique un axe horizontal et vertical. Le niveau sonore en décibels est renseigné sur l’axe vertical. Plus il est bas plus vous souffrez de surdité. L’axe horizontal traduit quant à elle les fréquences du son. L’unité de mesure est en hertz.

À quel moment réaliser un audiogramme ?

L’audiogramme peut être réalisé à titre préventif. Il n’y a pas d’âge spécifique pour réaliser l’examen. Il tend alors à diagnostiquer une éventuelle malentendance. Vous pouvez aussi vous lancer dans un audiogramme quand une baisse d’audition est constatée. Il constituera alors un moyen pour orienter le médecin vers le soin adéquat. Les signes d’une complication au niveau de l’ouïe sont nombreux. Ils sont parfois apparents. La personne éprouve par exemple des retards de compréhension en entendant les discussions dans un environnement à forte nuisance sonore. Elle peut aussi être en difficulté lors d’un appel téléphonique. Dans certains cas, les antécédents génétiques devraient encourager la personne à effectuer la vérification. Le grand-père est par exemple sourd. Il pourrait alors transmettre la gêne à son fils ou fille.

En conclusion, l’audiogramme est un moyen pour estimer les capacités des oreilles à distinguer les sons. Le résultat est traduit à l’aide d’un graphique. Divers facteurs sont à l’origine d’une perte d’audition. Il est donc nécessaire de consulter un médecin pour déterminer leurs causes

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide