UHTE

Le perçage du bois : comment bien effectuer cette technique base de la menuiserie

Percer du bois sans l’abîmer n’est pas donné. Pourtant, il est évident qu’on ne saurait faire du bricolage en menuiserie sans percer des trous. Or, le bois étant un matériau composé de fibres végétales assemblées dans un même sens et formant un tout homogène et résistant, un perçage mal effectué provoque la désolidarisation et la déchirure desdites fibres. Comment donc percer du bois de sorte à obtenir des trous parfaits ? Allons le voir ensemble.

Quel outil utiliser pour l’opération de perçage du bois ?

Pour percer le bois, il vous faut un bois martyr sur lequel vous poserez le bois à percer et une perceuse sur laquelle vous monterez une mèche de bois –une mèche plate, extensible, à spirale unique, ou à trois pointes – ou une scie cloche.
S’il est vrai que les mèches sont plus adaptées pour percer des trous allant jusqu’à 12 mm de diamètre, quand on doit s’occuper de trous de grand diamètre, il faut un équipement comme la scie cloche pour bois Fraiser Tools. Réputée pour la parfaite régularité des découpes circulaires qu’elle réalise dans le bois, ladite scie cloche est composée d’une lame de scie au centre duquel on retrouve un foret.
Elle permet de percer des trous de diamètre allant de 20 à 63 mm, des diamètres qu’on ne peut évidemment pas atteindre avec une mèche de bois. Elle peut également servir à réaliser de grands demi-cercles dans des bois juxtaposés sur une surface plane.
Cela dit, comment percer le bois de sorte à obtenir des trous nets et sans bavures ?

Perçage du bois : comment procéder ?

Vous voulez percer du bois ? C’est parfait. S’il est mobile, immobilisez-le donc sur un plan stable avec des serre-joints, de sorte qu’il ne vibre pas pendant le perçage. Ensuite, en fonction du diamètre de trou que vous souhaitez réaliser, montez votre scie cloche ou votre mèche de bois sur votre perceuse et serrez-la à fond.
Réglez à présent la vitesse de rotation de l’outil en fonction de la dureté du bois et du diamètre du trou à percer. Pour les trous de petit diamètre, choisissez une vitesse rapide. Toutefois, plus le bois à percer est dur, plus il faudra réduire la vitesse de rotation.
Après avoir mis vos gants et lunettes de protection (afin de protéger vos mains et vos yeux des éclats de bois que l’opération peut produire), percez un point de perçage sur la pièce de bois pour guider votre mèche ou le foret de votre scie cloche pour bois.
Positionnez la mèche de bois ou la pointe du foret sur le point de perçage et en parfaite perpendicularité. Pour limiter les éclats, surtout si vous utilisez une mèche hélicoïdale, commencez le perçage à faible vitesse en maintenant rigoureusement le foret dans l’axe. N’arrêtez le perçage que lorsque la mèche ou le foret de la scie a traversé une partie du bois martyr posé en dessous du bois à percer.
Enfin, tout en la laissant tourner, et sans geste brusque, retirez la scie cloche pour bois ou la mèche. Laissez l’outil refroidir quelques minutes, puis ôtez la rondelle de bois découpée. Ce sera tout. Pour un excellent rendu, vous pouvez poncer les abords du trou percé avec un papier abrasif de grain moyen. N’oubliez pas également de bien nettoyer votre scie cloche ou votre mèche, afin de maintenir cet outil propre et bien fonctionnant plus longtemps.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide