UHTE

Nos conseils pour choisir un sommier

Pour bénéficier d’un sommeil de qualité, vous devez indubitablement avoir un bon matelas, mais aussi un bon sommier qui est d’ailleurs un accessoire souvent négligé. Il permet en réalité d’amortir vos mouvements durant votre sommeil et il booste la durée de vie d’un matelas. Voici les critères qui vous aideront à choisir un bon sommier parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché.

1. Considérer la taille du sommier

Il est plus que souhaitable de choisir un sommier qui a apparemment la même taille que celle de votre matelas. De cette manière, vous mettez toutes les chances de votre côté pour avoir droit à un sommeil confortable. Vous devez également tenir compte du nombre de personnes et de leur gabarit. Autrement dit, le sommier adéquat pour un matelas-180×200 ou pour une personne qui vit seule ne convient pas à un couple.

De manière générale, ce qui est recommandé pour une personne est un sommier de largeur 90×190 cm. Si vous êtes une personne ayant une forme généreuse ou pulpeuse, vous devez sélectionner un sommier de 120 cm de large. Pour ceux ou celles qui ont un petit gabarit, un sommier de 70 cm de large pourrait convenir. Quant aux couples et aux personnes dormant à deux, l’idéal serait de prendre un sommier 160×200 cm. Ainsi, si vous avez un matelas-180×200 cm, choisissez un sommier de la même taille.

2. Prendre en compte la hauteur du sommier

La hauteur du sommier peut varier entre 7 et 30 cm. Elle prend en compte la hauteur de la caisse (partie fixe) et celle des pieds du sommier. Sachez qu’un sommier haut est gage d’une aération optimale et d’une facilité de couchage.

Le choix du sommier doit alors être effectué en fonction de la hauteur de votre matelas. L’ensemble doit être assez haut pour que vous ne soyez pas contraint de trop vous abaisser avant de vous coucher. Si vous souffrez de mal de dos, de hanches ou de jambes, c’est une raison de plus pour vous orienter vers les sommiers hauts de taille. Les personnes âgées également tireront grand profit de ce type de sommiers.

3. Connaître les différents types de sommier

Avant d’opérer un choix définitif, vous devez prendre connaissance des différents types de sommiers proposés par les vendeurs de literie sur le marché. On en distingue plusieurs types dont le sommier à lattes, celui à ressort, celui de relaxation et le tapissier.

Le sommier à lattes

Le sommier à lattes est réputé pour apporter résistance et souplesse à tout type de matelas. Le matelas-180×200 n’y fait pas exception. De plus, il apporte de la fermeté et offre une bonne aération aux matelas grâce aux lattes. Ces dernières peuvent être souples ou rigides, apparentes ou recouvertes d’un tissu. Il y a les sommiers à lattes sans suspensions et ceux avec suspensions. Le sommier à lattes convient parfaitement pour les matelas en latex ou en mousse.

Le sommier à ressorts

S’il est moins plébiscité sur le marché de la literie que le sommier à lattes, il apporte toutefois un meilleur confort. Pour avoir le résultat escompté, vous devez nécessairement l’associer avec un matelas à ressorts. Aussi, le confort du sommier est imputable au nombre de ressorts. On en distingue d’ailleurs deux types à savoir : les ressorts ensachés et les ressorts bios coniques. La première catégorie est celle qui est la plus conseillée. Le seul bémol de ce type de sommier est qu’il dispose d’une durée de vie assez restreinte par rapport au sommier à lattes. Les personnes souffrant d’allergies et de problèmes de dos doivent à tout prix les éviter.

Le sommier de relaxation

Ce type de sommier est idéal pour corriger les troubles respiratoires ou pour se prémunir d’une mauvaise circulation sanguine. Il existe sous deux formes : le sommier de relaxation manuelle et celui électrique. Avec le premier modèle, vous êtes obligé de vous lever du lit avant de relever le dossier ou les jambes. Le second modèle est plus pratique et est disponible en lattes ou à plots.

Le sommier tapissier

Il s’agit d’un sommier recouvert d’un tissu dénommé coutil. Ce dernier a la capacité d’empêcher le sommier de vite se détériorer. De cette manière, la durée de vie de votre literie est rallongée. Le seul inconvénient est qu’il offre moins de ventilation par rapport aux autres modèles.

En vous référant à tous ces paramètres, vous serez en mesure de choisir le sommier le mieux adapté à votre matelas et à vos besoins.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide